Rechercher des Cours par mots clés

Rechercher des cours par Filière :

L’expérimentation génétique est essentiellement fondée sur des croisements entre souches pures. Au contraire, les populations naturelles sont composées d’organismes génétiquement différents pour un grand nombre de gènes. La génétique des populations se propose d’abord d’évaluer l’importance de cette diversité génétique. Au-delà de cette estimation, la génétique des populations se propose aussi de dégager des lois permettant de rendre compte du maintien ou de l’évolution dans l’espace et dans le temps de cette diversité génétique. Partant du postulat que l’évolution des espèces est, en dernière analyse, celle de leur patrimoine génétique, la génétique des populations apparaît alors comme le noyau dur obligatoire de toute théorie de l’évolution.  La mesure du polymorphisme pour un grand nombre de gènes permet de fournir une estimation de la diversité génétique globale existant non seulement entre individus d’une même population mais aussi entre populations, notamment chez l’homme. L’analyse de la diversité génétique entre populations humaines permet d’aborder le sujet si controversé de la définition des races. Elle permet aussi d’entreprendre une analyse phylogénétique des populations humaines dont le but est la mise en évidence de l’âge et de l’origine de l’homme à travers une recherche, dans les gènes, de l’histoire du peuplement de la planète. Les principaux résultats concernant cet aspect de la diversité génétique seront présentés dans un deuxième temps. (Serre 2006).

Gen_Pop.pdfGen_Pop.pdf
Vous trouverais ici quelques exemples et illustrations concernant les mécanismes de restriction pour certaines Enzymes de la classe II.